Agrile du frêne

Originaire d’Asie, l’agrile du frêne aurait été accidentellement introduit en Amérique du Nord dans les années 90 par l’importation de bois dur contaminé, telles des palettes ou des caisses. Comme ce coléoptère n’a pas de prédateur spécifique sous nos latitudes, son infestation progresse rapidement. Il a déjà causé la mort de millions de frênes en Ontario et aux États-Unis et constitue une menace environnementale et économique importante pour les régions urbaines et boisées de l’Amérique du Nord.

En Amérique du Nord, l’agrile du frêne a été observé pour la première fois en 2002 dans l’état du Michigan aux États-Unis. Au Québec, l’Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) confirmait la présence de l’agrile du frêne : en 2008 à Carignan, en 2011 dans les villes de Gatineau et de Montréal, en 2012 à Longueuil et en 2013 à Brossard.