Complexe aquatique de Brossard


PANNEAU-Vue_ext_oct2017-(1).jpg

La Ville entreprend la réalisation d'un nouveau complexe aquatique au parc Poly-aréna. Composée d’un bassin de compétition et d’un bassin récréatif incluant une zone santé et bien-être, cette nouvelle installation permettra de bonifier considérablement l’offre de services aquatiques pour tous les types de clientèles.

La conception du projet (architecture et ingénierie) du Complexe aquatique de Brossard a été assurée par le consortium « Héloïse Thibodeau et Vincent Leclerc + Associés Architectes » et la firme CIMA+. Le contrat de construction a été octroyé à EBC inc. en octobre 2017. Lire le communiqué de presse.

Travaux

LOGO_InfoTravaux_Noir02.jpgDes travaux préparatoires ont débuté au printemps et à l'été 2017 :
  • Fermeture et démantèlement du skatepark situé au parc Poly-aréna 1er mai (une nouvelle rampe a été aménagée à proximité). Lire le communiqué de presse
  • Travaux de Bell et Hydro-Québec (excavation et enfouissement d’infrastructures)
  • Analyse des sols
Des avis Info-travaux seront diffusés régulièrement.

Commentaires, suggestions et questions

Vous aimeriez formuler un commentaire, une suggestion ou une question en lien avec ce projet ? Communiquez avec nous à l’adresse services@brossard.ca.

Tout sur le projet

Pourquoi ce projet est-il nécessaire ?

Ce projet est nécessaire pour répondre aux besoins actuels et futurs de la population de Brossard.
 
L’utilisation actuelle des piscines des écoles secondaires Antoine-Brossard et Lucille-Teasdale  ne suffit plus à répondre à la demande. De plus, la Ville se situe nettement sous les normes en matière de nombre de piscines par habitant. 
 

Saviez-vous que ?
La surface d’eau actuellement disponible (625 m2) répond aux besoins d’une ville de moins de 35 000 habitants. Selon les prévisions de l'Institut de la statistique du Québec, Brossard poursuivra sa croissance démographique au cours des prochaines années, passant de 80 120 en 2011 à 101 875 habitants en 2026.


La Ville rencontre trois problèmes majeurs à l’égard de l’utilisation actuelle des bassins aquatiques des écoles Antoine-Brossard et Lucille-Teasdale :

  1. L’accès est impossible en journée en raison de l’exclusivité accordée à la clientèle scolaire. Par conséquent, la Ville doit limiter les inscriptions aux différentes activités prévues à sa programmation (cours de natation, conditionnement physique, etc.).
  2. Les bassins ne possèdent pas de zone récréative (jeux d’eau, glissades, etc.) et de zone santé et bien-être (spa, sauna, etc.). Ils ne répondent plus aux attentes des clubs sportifs en termes d’équipements, d’horaire et de normes. De plus, ils ne sont pas accessibles pour les personnes à mobilité réduite.
  3. Au fil des années, les bassins ont été partiellement rénovés, mais les fermetures en raison de problèmes mécaniques demeurent fréquentes et compromettent la tenue des activités (cours, entraînements, etc.).

C’est pourquoi la Ville de Brossard souhaite se doter d’un complexe aquatique comprenant des équipements modernes, sécuritaires et accessibles afin de répondre aux besoins des utilisateurs.
 
La Ville désire favoriser l’accès aux personnes âgées, aux personnes ayant des incapacités visuelles, motrices ou auditives ainsi qu’aux jeunes enfants, aux femmes enceintes, aux jeunes familles, etc. Elle souhaite aussi encourager la mise en forme, la réadaptation, l’entraînement sportif, le développement des clubs de sports aquatiques et la tenue de compétitions locales et régionales.

Où sera situé le complexe aquatique ?

Le Complexe aquatique de Brossard sera implanté dans l’actuel parc Poly-aréna, sur le terrain situé entre l’aréna Michel-Normandin et l’école secondaire Antoine-Brossard, en bordure du boulevard de Rome.
 
L’entrée principale sera située sur le boulevard Rome et l’une des sorties principales sera jumelée à l’actuel chemin de l’école secondaire Antoine-Brossard.

Quels équipements trouverons-nous dans le complexe aquatique ?

Le Complexe aquatique de Brossard sera doté des installations et équipements suivant :
 
  • un bassin d’entraînement olympique de dix couloirs de 50 m équipé de plateformes de plongeons de 1, 3 et 5 m, ainsi que d’éléments récréatifs (tyrolienne, câble à Tarzan, haut-parleurs sous-marins, etc.) ;
  • une zone récréative intégrant des jeux d’eau, trois glissades, une rivière à courant et cinq corridors de natation de 25 m ;
  • une zone santé et bien-être avec sauna finlandais, hammam, salle de repos et bain à remous ;
  • des gradins, des aires d’attente et un vestiaire moderne ;
  • des locaux pour les organismes aquatiques, des salles de réunions polyvalentes et des locaux administratifs.
 

Saviez-vous que ?
  • La température de l’eau du bassin polyvalent sera plus chaude que celle du bassin compétitif afin d’augmenter le confort des usagers.
  • La surface totale des deux bassins du nouveau Complexe aquatique de Brossard (2000 m2) triplera la surface actuellement disponible des piscines des écoles secondaires Antoine-Brossard et Lucille-Teasdale. 

 

Le projet est accompagné de plusieurs réaménagements dans le parc Poly-aréna, notamment :

  •  la reconstruction du parc de planche à roulettes;
  • la reconfiguration des terrains de soccer;
  • le réaménagement du stationnement de nouveaux sentiers, trottoirs, pistes cyclables et aménagements paysagers.

Quelle est la valeur du projet ?

La Ville de Brossard estime la valeur du projet du Complexe aquatique de Brossard à 45 millions $.

Quelle sera la répercussion du projet sur la circulation automobile dans le secteur ?

Le projet causera peu d’impact sur la circulation dans le secteur, selon notre étude préliminaire de circulation.

Une hausse de 10 % de la circulation est à prévoir à la suite de l’ouverture du Complexe aquatique de Brossard au parc Poly-aréna. Les infrastructures existantes suffiront à maintenir la sécurité et la fluidité de la circulation sur le boulevard de Rome.
 
L’entrée principale sera située sur le boulevard Rome et l’une des sorties principales sera jumelée à l’actuel chemin de l’école secondaire Antoine-Brossard.

Le complexe aquatique projeté sera-t-il accessible pour les personnes à mobilité réduite ?

Oui, le projet est conçu en fonction du respect du principe d’accessibilité universelle. Tous les équipements du bassin compétitif et du bassin polyvalent, ainsi que l’ensemble des autres composantes du complexe aquatique (hall d’entrée, vestiaires, etc.) seront aménagés pour répondre aux besoins des personnes ayant des incapacités visuelles, motrices ou auditives.
 

Saviez-vous que ?

Brossard sera la première ville au Québec à proposer un bassin de 50 mètres accessible en marchette ou en fauteuil roulant. 

Le nouveau Complexe aquatique de Brossard est pensé pour faciliter l’accès aux personnes se déplaçant en fauteuil roulant, avec une canne, des béquilles ou un déambulateur, ainsi qu’aux personnes qui transportent un enfant dans une poussette ou une charge dans leurs bras. 

Comment Brossard s’assure-t-elle de tenir compte des attentes et préoccupations de la population ?

Multi131015-34.jpgÀ l’automne 2015, en amont de la conception du complexe aquatique, la Ville de Brossard s’est assurée de tenir compte des attentes et des préoccupations des citoyens en menant une vaste démarche d’information et de consultation s’adressant à tous les citoyens.

Deux soirées de consultation « portes ouvertes » ont eu lieu au Centre socioculturel de Brossard. Un sondage en ligne a également été diffusé afin de consulter la population sur différents aspects du projet : activités aquatiques et programmation, types d’architectures intérieures et extérieures, types d’équipements, opinion générale sur le projet, etc. De plus, la Ville a rencontré plusieurs organismes et groupes de citoyens de manière à s’assurer que le projet tienne compte de leurs attentes spécifiques (riverains, utilisateurs du parc Poly-aréna et du Centre communautaire Georges-Henri-Brossard, clubs aquatiques, etc.).

La Grande vague de consultations a démontré que le projet de complexe aquatique était attendu par la population de Brossard. Les résultats du sondage en ligne ont notamment démontré que plus de 90 % des répondants étaient favorables au développement de cette nouvelle infrastructure municipale. L’ensemble des questions, commentaires, préférences et préoccupations exprimés ont guidé les professionnels la conception du projet.